menu x

Ce qu’il faut savoir sur la fabrication de maroquinerie française, Portugaise ou Maghrébine

On oublie souvent, dans la phase de création d’entreprise et même parfois une fois lancée, que le ” made in”/ la production fait partie des 4 P du mix marketing.
Le choix de la fabrication de maroquinerie et l’étude des coûts de production rentrent dans une logique de marketing et va définir les collections.
Cette logique de marketing est possible car le marché de la maroquinerie est considéré comme « mature ». Ce qui veut dire que la concurrence est historiquement implantée avec des marques leaders. Au fil du temps, cette concurrence a défini une organisation du marché de la maroquinerie. On vous donne, dans cet article, quelques clés pour comprendre ce fonctionnement et vous aider faire des choix cohérents.

Lorsque l’on crée une marque, on se positionne sur un segment du marché de la maroquinerie, qui sera différent en fonction des cibles auxquelles on va s’adresser.
Actuellement, on peut se représenter, le marché de la maroquinerie, segmenté en 4 parties. A titre indicatif, pour un sac à main, voici les prix de vente TTC en fonction des segments :

• L’entrée de gamme de 20 à 99 euros

• Le moyen gamme de 99 à 250 euros

• Le haut de gamme de 250 à 990 euros

• Le luxe à plus de 1 000 euros

Pour chaque segment, il faut bien comprendre que les clients ne consomment pas de la même manière, en fonction de leur culture, de leur origine, de leur pouvoir d’achat et n’ont, par conséquent, pas les mêmes profils.
Une fois que l’on sait à qui on s’adresse, que l’on connait les habitudes de nos cibles, on identifie les canaux de Promotion et de distribution (Place), les deux premiers « P » du mix marketing, pour les atteindre.
On va ensuite pouvoir définir le Produit et le Prix en fonction de ces cibles, les 2 derniers « P » du Mix marketing. Ce qui correspond à la phase de conception et de production d’un produit.
Par exemple, on sait que nos sacs seront dans une tranche de prix allant de 150 à 350 euros, nous sommes donc dans du moyen gamme à la limite du haut de gamme. La production, tout comme la stratégie de promotion et de distribution, se fera en fonction de ce positionnement.

1. La maroquinerie« Made in » dans tout cela, quel est son rôle?

La production de la maroquinerie s’est organisée avec les marques leaders du marché. Chaque production a ses avantages et ses inconvénients, mais chacune remplit un rôle. La fabrication de maroquinerie française et italienne, est devenue leader dans le haut de gamme et le Luxe. Ce qui correspond à des sacs qui se vendent en boutique autour de 300 à plus de 1000 euros. L’Espagne et le Portugal fabriquent dans le moyen / haut de gamme de 200 à plus de 1000 euros. La Chine et l’Asie reste une alternative pour entrée de gamme, ce qui correspond à des sacs qui se vendent en boutique entre 50 et 200 euros.
Les caractéristiques des différents Made in :

fabrication de maroquinerie

Maroquinerie made in France

Pour maintenir et continuer à développer des outils de productions en France, les leaders du Luxe ont donné les lettres de noblesse au savoir-faire français. Ce qui caractérise notre savoir-faire, c’est autant notre créativité qui nous poussent à mettre au point toujours de nouvelles techniques, uniques et inimitables, qu’une longue tradition de gestes et de techniques perfectionnées avec le Temps.

La fabrication de maroquinerie française a une particularité par rapport aux autres pays de production. Les français ont créé des ateliers de fabricant de maroquinerie qui font du prototypage et des petites séries. Ces ateliers de plus petites tailles que les grands outils de production, comptent moins de 50 personnes. Cette particularité est liée, entre autres, au fonctionnement des leaders du marché de la maroquinerie. Les maisons de Luxe et de Mode ont, pendant une période, sous-traités une partie de leurs grandes productions en Italie, mais gardait la main sur la création & le développement en réalisant dans leurs studios créatifs et leurs bureaux d’étude, les premiers modèles et prototypes. Depuis 2012, les maisons de Luxe réimplantent leurs fabrications de maroquinerie en France, d’où les ouvertures importantes de Louis Vuitton et Hermès ces dernières années en Normandie , en Aquitaine et en Vendée.

On distingue en France la grande production, de la petite série. Cette distinction n’est pas anodine. Les outils de grande production bien qu’il possède un « ilôt proto » n’ont pas pour vocation de faire du développement (Phase qui correspond à la création des premiers modèles et prototypes, cf notre article.

Made in Portugal & Espagne

La fabrication portugaise ou espagnole est idéale lorsqu’on s’adresse à une cible du moyen-haut de gamme. Les coûts de production sont inférieurs aux français et aux italiens. La qualité de montage et des finitions correspond aux standards du moyen / haut de gamme. La proximité géographique et le professionnalisme sont un plus pour les marques. La fabrication portugaise est souvent plus haut de gamme que celle de l’Espagne.

Cette étape est nécessaire pour préparer la fabrication en série d’un sac ou de petites maroquineries et optimiser les coûts de production.

Les + et les – du Made in France : Il est possible de faire des petites productions moins de 50 pièces (de sacs) en France. Cependant plus les quantités sont réduites plus le coût de production est plus élevé, ce qui réduit les marges quand on a un prix de vente qui ne correspond pas au haut de gamme.


Les + et les – des autres Made in : Les coûts de production sont plus bas, en revanche le client s’engage sur des minimums de production qui varient en fonction des outils de productions. Cela peut aller de minimum 100 pièces à la référence à plusieurs centaines de pièces à la référence.

Made in Maghreb & pays d’Europe de l’est

Ces fabrications sont des alternatives entre le made in Espagne et le made in China. La qualité de leurs montages et des finitions correspond à un moyen de gamme. Les prix de production peuvent être plus bas que le made in Espagne. Par rapport au Made in China, ces fabricants ont l’avantage d’être géographiquement plus proche ce qui facilite les échanges.


6. Nos conseils pour les porteurs de projets pour éviter de tomber dans les écueils :


A retenir : On ne peut pas définir un marché en s’appuyant sur l’avis de ses amis ou de son entourage. Sociologiquement parlant, nous fréquentons majoritairement des personnes d’un même milieu. Il est difficile de nous représenter un univers extérieur, qui a ses propres codes et auquel nous n’avons jamais été confronté. Le marketing est une approche professionnelle qui pallie à cette ignorance et permet de s’adresser à ces personnes. L’idéal est de se faire accompagner par des experts en Marketing en fonction du marché que l’on vise. Les experts Marketing du haut de gamme et Luxe élaborent des stratégies et des plans d’actions avec des canaux de communication et de distributions différents par rapport aux experts Marketing du « mass market ».

Produire des petites quantités de maroquinerie made in France, c’est possible. Mais ne pas oublier que le coût de fabrication est plus élevé à la pièce et sur des petites quantités (moins de 50 pièces, pour un sac) que sur un volume de grande production (plus de 100 pièces, pour un sac).

A savoir : les Italiens et les Français ont un positionnement de prix de production similaire, quoiqu’un peu moins cher chez certains fabricants italiens. Ce qui va faire la différence, c’est la « Main » (le savoir-faire propre à chaque fabricant), les conditions géographiques, la maîtrise de la langue et le service (les relations professionnelles).

L’alternative de plus en plus utilisée dans les marques du moyen-haut de gamme est le design & prototypage made in France et la production au Portugal. Ce choix stratégique permet de mettre au point une collection unique et différenciant tout en maîtrisant ses coûts de production.
Vouloir faire du made in France au prix du moyen gamme, c’est comme faire rentrer une balle dans un trou carré. C’est un non-sens.


Ce que nous apportons :

Notre bureau d’étude & atelier de maroquinerie, accompagne les porteurs de projets sur l’ensemble des étapes de la création d’un sac ou d’un accessoire : du design, en passant par le développement, le prototypage jusqu’à la fabrication des premières séries sur place. En fonction des positionnement marketing, nous pouvons suivre une grande fabrication via notre réseau de partenaires en France, au Portugal et au Maghreb.Vous avez un projet et vous souhaitez en savoir plus sur notre fonctionnement ?
Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappelons pour échanger sur vos besoins.